Le festival « Visa pour l’image » a décerné le Visa d’Or de l’information numérique au Monde pour son grand format numérique « Féminicides, Mécanique d’un crime annoncé », diffusé sur LeMonde.fr le 2 juin 2020.

Ce prix vient récompenser le travail de onze journalistes du Monde, réunis dans une cellule d’investigation, et de la photographe Camille Gharbi. Cette équipe avait enquêté pendant un an pour révéler la réalité des féminicides en France, en identifier les causes et participer ainsi à la prise de conscience collective sur l’ampleur des crimes conjugaux. L’enquête du Monde avait également été publiée dans un supplément papier de douze pages et avait été prolongée par un documentaire, coproduit avec Bangumi et diffusé par France Télévisions.

« Pendant un an, onze journalistes du Monde* ont enquêté sur les féminicides commis en France pour en disséquer et comprendre les mécanismes« , explique Luc Bronner, directeur de la rédaction du Monde. « Une photographe, Camille Gharbi, a accompagné nos reporters sur le terrain pour donner à voir les proches et les lieux de la façon la plus délicate et sensible possible. »

Il ajoute : « Nous avons réuni nos enquêtes dans un grand format numérique, qui permet de retrouver l’ensemble de nos articles. Ce travail inédit au Monde témoigne de notre volonté de raconter la société française dans sa complexité et de proposer des formats numériques innovants. »

« Dès le début du projet, nous étions portés par l’intuition que la photographie avait un rôle important à jouer, sur un sujet pourtant difficile à raconter en image », explique à son tour Nicolas Jimenez, directeur de la photographie au Monde. « La photographe Camille Gharbi a su trouver la juste distance avec ce sujet difficile et son travail a permis de rendre concret le drame de l’absence. Dans cette enquête, qui a sorti de l’ombre les histoires vécues par ces femmes, Camille leur a donné un visage. »

Il ajoute : « Plus que jamais, nous sommes convaincus de l’importance de l’image dans l’information. Le Monde est devenu une référence et l’un des plus importants producteurs de photojournalisme. C’est une grande fierté de voir ce travail récompensé. »

Le montant du prix du Visa d’or, 8 000 euros, sera reversé par Le Monde à la Maison des Femmes du centre hospitalier de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), qui accueille les femmes vulnérables ou victimes de violence.

*Les journalistes du Monde qui composent la cellule d’investigation sur les féminicides sont Julie Bienvenu, Yann Bouchez, Magali Cartigny, Nicolas Chapuis, Lorraine de Foucher, Zineb Dryef, Jérémie Lamothe, Luc Leroux, Frédéric Potet, Richard Schittly et Faustine Vincent.

Mentions légales – Protection des données
SDL @2020 – Tous droits réservés