socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

Rome a disparu, mais l’Europe aujourd’hui…

Article de M. Roland Walter - ancien Professeur associé à Dauphine, intervenant à l'ESSEC

Rome ville éternelle, un empire millénaire, voyageurs, cinéastes, politiques en ont rêvé, aujourd’hui l’Italie vit pleinement le drame du coronavirus, ensuite l’Europe et particulièrement la France...

 

 

.. Quand on parle de Rome on pense toujours à la période glorieuse, entre avant JC (1)et la fin du règne des Claudiens, Auguste, … Néron, période où Rome dominait le monde connu, c’est-à-dire le tour de la Méditerranée, l’Afrique du Nord, l’Angleterre… Cette période de conquête, et de gloire, correspond à la Pax Romana, elle se termine vers 200 après JC. Commence alors un long déclin marqué par des améliorations et des rechutes.
L’Empire entre dans une période d’instabilité marquée par les pressions de plus en plus fortes de plusieurs peuples et des chrétiens. Rome a essayé de réagir, en 286 Dioclétien coupe l’Empire en deux : Empire d’Occident et celui d’orient. En 312 Constantin se convertit au christianisme, mais l’Empire d’Occident après la défaite d’Andrinople en 378 où l’Empereur Vallens est tué, subira l’assaut des populations, Ostrogoths, Wisigoths et surtout les Uns qui conduiront au sac  de Rome en 410 AJC, et le dépôt de Romulus Augustule en 476. L’Empire d’Occident est mort, celui d’Orient, dit Byzantin survivra jusqu’à l’invasion musulmane en 1453.
Justinien, Empereur Byzantin, a essayé de rétablir la grandeur de Rome au VI° siècle après JC. L’idée classique est que l’effondrement de l’Empire d’Occident est dû aux tensions internes, mais surtout à la poussée des « barbares ». Dans un livre remarquable (2) le Professeur Kyle Harper, a démontré que les véritables causes de la chute de l’Empire ne sont pas dues uniquement aux invasions des Ostrogoths Wisigoths et Uns d’Attila, mais que deux facteurs ont joué un rôle essentiel :
-    La dégradation du climat, qui de tempéré « optimum climatique romain » de 30 avant JC à 150 après JC qui devient pendant cette période instable (chaleurs excessives, récoltes perdues) que Kyle Harper situe entre 150 et 450 après JC, qu’il dénomme la  « transition de l’Empire romain tardif », suivi du « petit âge glaciaire » qu’il situe entre 450 et 700 après JC ;
-    L’importance des pandémies : la peste antonine, vers 165, celle de Cyprien de 249 à 262, celle de Justinien de 450 à 700.
-    Pendant toute cette période la population de l’Empire a beaucoup souffert (famines, maladies), y compris l’armée dont les effectifs ont subi des pertes humaines importantes, ayant une moindre résistance au combat.
Où en est notre planète aujourd’hui : non pas un pays, mais tous les pays avec un développement du CO2, et maintenant le virus qui s’est répandu partout, Rome a survécu car les autres continents n’étaient pas atteints ? Sommes-nous condamnés à disparaître peu à peu ? Rome n’avait pas nos moyens techniques, mais est-ce suffisant ? Il aura fallu attendre le drame pour se préparer, même après l’explosion de la pandémie en Chine, insouciance ou incompétence ?

(1)    Avant JC , avant Jésus Christ, Après JC après Jésus Christ ;
(2)    Comment l’Empire Romain s’est effondré. La Découverte. Kyle Harper, Professeur d’histoire à l’Université d’Oklahoma aux USA.  Lire également «  Le jour des Barbares »  d’Alessandro Barbero, Andrinople, 9 Aout 378, Ed Flammarion.