socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

Gilets jaunes comme les canuts en 1830…

Article de M. Roland Walter - ancien Professeur associé à Dauphine, intervenant à l'ESSEC

Tous les lycéens ont entendu parler de la révolte des canuts à Lyon en 1830. Elle est généralement présentée comme un refus de la mise en place des machines plus performantes augmentant la productivité davantage que les travaux effectués par les ouvriers manuellement ...

 

 

... d’où leur révolte et la destruction des machines. En fait cette révolte correspond à un mouvement social beaucoup plus important que le simple changement des modes de production.

La contestation a véritablement commencé en 1831, les propriétaires des métiers à tisser, ainsi que le financement des opérations de production, dépendant d’une couche aisée de la population, ce qui leur rapportait de bons bénéfices, alors que ceux que l’on appelait les « canuts » vivaient dans une misère noire. Lors de la première révolte on a cassé des machines mais les violences ont été limitées. Dans les années qui ont suivi les ouvriers de la Croix Rousse ont formés de véritables groupements de lutte ouvrière ( 1)  allant jusqu’à s’emparer de la ville de Lyon.  Cette fois, en 1834, la répression fut terrible faisant des centaines de morts.

Le combat des gilets jaunes est-il de même nature ? Oui pour la contestation de tous ceux qui refusent la misère et les fins de mois difficiles comme celle des canuts, le combat est le même mais la violence s’est tournée contre les politiques et ce qu’ils considèrent comme des symboles des classes aisées : Grands restaurants, Banques…Il faut reconnaitre que le gouvernement n’a pas pris la dimension de cette opposition.  

Gilets jaunes et canuts même objectifs ? oui pour le rejet de ceux qui se sentent exclus et parfois dans la misère. Toutefois les outils de production n’ont pas été brisés comme en 1830-34. En cent ans le monde a beaucoup changé, comment briser le monde des services et celui de l’informatique ? Cependant la révolte des gilets jaunes est dans la continuité de celle des canuts même si les moyens matériels sont différents. Les exclus sont toujours nombreux et il suffit d’une crise pour rallumer les braises, mais comment imaginer un monde d’égalité qui ne soit pas un monde de stagnation ?

( 1)  Extraits de la revue d’histoire du XIX° siècle. Journaux locaux d’époque : L’Echo de la fabrique et le Précurseur publiés en 1833.