socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

Migrants d’aujourd’hui et de demain…

Article de M. Roland Walter - ancien Professeur associé à Dauphine, intervenant à l'ESSEC

 Les migrants, drame bien connu, du Moyen Orient, de l'Afrique de l'Est, du Sahel...ils prennent tous les risques pour quitter des pays déchirés par la guerre, le terrorisme et la misère...

 

 

Ils traversent une partie de l'Afrique ensuite ils affrontent la méditerranée pour essayer de trouver un refuge en Europe. D'abord accueillis favorablement dans certains pays en 2015, c'était l'époque où Madame Merkel s'écriait haut et fort « Wir schaffen das », (on sait faire), maintenant, slogan interdit en Allemagne, de même l'Europe du Nord, en particulier la Suède (1) avec une forte vague de migrants, l'Italie envahie par les vagues africaines et du moyen-orient…

En quelques années cela a bien changé, d'abord l'Allemagne qui doit faire face à un déficit démographique important, pensait pouvoir le combler avec les arrivées massives sur son territoire. Elle a dû faire face à un double rejet : par rapport à un problème d’identité et l’incompétence technique de beaucoup d’arrivants. L’Union Européenne et l’ONU n’ont pas trouvé de solution pour ces problèmes d’immigration. Le régime des quotas n’a pas été retenu, dans tous les cas les pays de l’Est de l’Europe ont fermé leurs frontières, mais était-ce une solution ? Apprendre une langue, former des milliers de gens à des techniques qui leur sont inconnues, il faudrait beaucoup de temps combien d’européens sont prêts à aller les former dans leur pays d’origine, ou la guerre civile et le terrorisme sont présents ?

Un autre problème risque d’apparaître prochainement, signalé par les médias (2) Un certain nombre de citoyens anglais se sont installés en France, en particulier dans le Sud- Ouest où l’Angleterre a été un temps, très implantée. Que se passera-t-il avec le Brexit, si c’est la rupture ? Devront-ils quitter la France, où ils vivent souvent avec des revenus faibles, compte tenu de la chute de la livre ? La France n’est pas le seul pays, comment l’Europe règlera ce problème ? Pour le moment personne ne s’en est saisi ?

(1 ) (le Monde du 10 mai 2019 «En Suède les limites de la société  plurielle ».  

(2) Le Monde du 9 mai 2019 reportage sur les anglais vivant en France.