socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

A nouveau des commerces dans les centres villes ?

Article de M. Roland Walter - ancien Professeur associé à Dauphine, intervenant à l'ESSEC

Dans un article de janvier 2018 on évoquait « le réveil des commerces de proximité », en présence de la fermeture de nombreux commerces dans les villes moyennes, les campagnes et même dans certains grands centres...

 

Pour beaucoup d’habitants la création et le développement des hypermarchés à l’extérieur des cités cela implique l’usage d’une voiture, d’où une France à plusieurs vitesses dont les plus démunis ou les plus éloignés des grands centrent souffrent le plus. Certains responsables, comme le «Président de la Confédérations des Commerçants de France» s’inspirant de l’exemple Canadien prônent la création de « coopératives de centre-ville », mais la France n’est pas le Canada….

Toutes les expériences doivent être tentées, mais la plus intéressante viendraient des grandes surfaces elles-mêmes ( 1), dont les résultats des grandes unités extérieures ne sont  pas toujours aussi bons qu’escomptés, en fait une certaine désaffection, surtout dans une période comme celle des gilets jaunes, ou l’insatisfaction latente (difficultés de transport , éloignement, isolement...sont de plus en plus mal vécues. D’après l’article publié en janvier « La grande distribution réinvestit les centres villes, But, Décathlon, Leroy Merlin ...... », même si pour certaines entreprises, comme Ikea, se pose le problème de la surface disponible, elles devraient toutefois  retrouver une partie de la  clientèle perdue

Quelques remarques -

- Certaines entreprises ont  depuis longtemps pris cette position, comme le Groupe Carrefour à Tours (120 000 habitants), pour de petites superettes, ce qui marche bien ;

- Toutefois,  la clientèle retrouvée sera certainement du voisinage, car ces entreprises ne pourront offrir le même choix que dans les grandes surfaces actuelles ;

- Ces nouvelles implantations ne mettront pas fin à la fracture territoriale, car ceux qui habitent loin de la ville ne verront pas leur situation améliorée ;

- Ces boutiques attireront une clientèle, mais on note que dans ces villes les anciens commerces continuent de fermer, alors une opération uniquement au profit des groupes ?

(1), Le Monde des 20 et 21 janvier 2019 page 3 de « Economie et Entreprise »