socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

Brexit, pas d’accord en mars 2019, quelles conséquences ?

Article de M. Roland Walter - ancien Professeur associé à Dauphine, intervenant à l'ESSEC

Si le scénario catastrophe devait voir le jour quelles pourraient être les conséquences ? Difficile à énumérer, mais dès maintenant certaines apparaissent déjà

 

- Au moins pendant un certain temps des désordres dans tous les marchés, avec des faillites d’entreprises, un complément de chômage, tout ce dont l’Europe n’a pas besoin, le tout accompagné de troubles sociaux et le développement du populisme ou des régimes autoritaires ;

- La City s’en sortira mais elle perdra de son importance concernant les marchés internationaux, qui en profitera, Paris, Francfort ? Dans tous les cas une sérieuse remise en cause des circuits actuels ;

- Devra-t-on assister à une autre migration ? Tous ces techniciens qui travaillent en Grande Bretagne devront-ils rentrer dans leur pays et les anglais qui vivent et travaillent en Europe, devront-ils la quitter ? Ces mouvements de population risquent de poser un problème encore mal évalué, même si les négociateurs, Teresa May en tête, affirment que ce problème sera réglé ?

- Les transports de l’Angleterre vers le Continent et l’inverse constituent un flux permanent de routiers, quelles seront leurs réactions lorsqu’ils devront remplir de nouvelles formalités douanières, dont ils ont perdu l’habitude, et attendre longtemps avant de passer la frontière, encore un mouvement social à l’issue incertaine ?

- La situation de l’Irlande risque de devenir explosive, après vingt ans de paix…( 1)

Les idéologues comme l’ancien Ministre des Affaires étrangères anglais, ne veulent pas voir les réalités économiques et humaines, ils tiennent à leurs idées au risque de provoquer un drame…

( 1) Voir l’analyse de l’Association des CESER de l’Atlantique, Conseil économique, social et environnemental régional.