socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

Pauvreté et inégalités augmentent…

Article de M. Roland Walter - ancien Professeur associé à Dauphine, intervenant à l'ESSEC

La pauvreté a augmenté en France entre 2000 et 2014 d'après l'INSEE, après avoir présenté une certaine stabilité entre 1996 et 2004 ...

 

... Le nombre de personnes recensées varie selon que le seuil de pauvreté est fixé à 40 % du revenu médian (1), les personnes pauvres passent de 1579 à 2269 (en milliers), et avec un seuil à 50 % de 4165 à 5032 (en milliers). Mais on note que c'est le nombre des personnes les plus pauvres, qui augmente le plus pendant cette période et la situation ne s'est pas améliorée en 2017. Quand on examine les statistiques, on s'aperçoit que la situation n'est pas meilleure dans les autres pays : le taux de pauvreté serait de 17 % en Allemagne, le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté étant de 12,5 %, d'après la Fédération d'Aide socialeiminuer allemande. La pauvreté est moins importante en Europe du Nord, elle devient dramatique dans l'Europe du Sud, en Grèce ou en Roumanie.

Si la pauvreté augmente, on constate qu'il en est de même pour les inégalités (2). La part des riches s'est accrue tous les ans alors que celle des classes moyennes et des plus défavorisés a continué de se réduire. Les raisons sont connues : logements surpeuplés, inconfortables, difficultés scolaires pour les enfants, en particulier pour accéder aux grandes écoles et surtout le chômage, la précarité, le temps partiel...Situation atténuée par le système de protection social français (3): revenu de solidarité active (RSA), aides au logement, aides aux personnes âgées, aux étudiants, aux handicapés...mais l'ensemble est insuffisant pour répondre au mécontentement de ces populations défavorisées, surtout lorsqu'on voit les salaires délirants accordés à certains grands patrons, de même que les distributions de dividendes versés aux actionnaires, alors que les salaires stagnent et que le chômage augmente. On attend les réformes du nouveau gouvernement.

 

La population mondiale est de 7 milliards en 2017, 9 milliards prévus en 2050. Diminuer la  pauvreté, compte tenu de nouvelles découvertes techniques, peut être. Supprimer les inégalités, alors que le gâteau à partager, comme le disait Alfred Sauvy en d'autres temps, ne grossira pas, n'est certainement pas réaliste. Il faut éviter l'utopie et la démagogie. Disons plutôt, qu'il est nécessaire de les atténuer de façon continue et de voir quel rôle l'UE peut jouer.

 

 

(1) Revenu Médian : salaire tel que la moitié des salariés de la population considérée gagne moins et  l'autre moitié gagne plus. Il se différencie du salaire moyen qui est la moyenne de l'ensemble des salaires de la population considérée. Définition INSEE.

(2), Rapport sur les inégalités en France, mai 2017. Observatoire des Inégalités.

(3) Voir l'article du Monde du 1er juin 2017 « Le modèle social français, amortisseur des inégalités ».