socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

Des Promesses, des promesses…

Article de M. Roland Walter - ancien Professeur associé à Dauphine, intervenant à l'ESSEC

Les saisons électorales sont l'occasion, pour chaque candidat, d'expliquer, d'exposer son programme qu'il appliquera lorsqu'ils sera élu...

 

... La France présente une nouveauté, à savoir que la campagne électorale est désormais précédée de Primaires. On aura droit à deux exposés des programmes, que le candidat ait une chance ou non d'accéder à la Présidence. Chacun détaille toutes les décisions qu'il prendra lorsqu'il sera l'heureux élu.

Ensuite ?

La plupart des promesses ne seront jamais tenues, la réalité des faits politiques et économiques passe en priorité. Certaines décisions apparaîtront normales comme les mesures de sécurité, ou celles prises après 2008, lors de la crise financière internationale... mais quid des mesures internes promises pour le logement, la pauvreté ... déjà oubliées.Le candidat élu n'est jamais coupable, jamais sanctionné, il faudra attendre cinq ans, dans le cas de l'élection présidentielle, pour dire : votre programme ne comportait que des promesses pour être élu.

Dés lors, si à mi-mandat les réalisations sont trop éloignées des promesses, pourquoi ne pas prévoir une sorte de procédure « d'impeachment » ou des sanctions judiciaires applicables dés la fin du mandat ?

La place serait peut être moins convoitée et moins intéressante, mais la démocratie et de les citoyens devraient en tirer les avantages.