socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

Si l'Europe Voulait…. (II)

Article de M. Roland Walter - ancien Professeur associé à Dauphine, intervenant à l'ESSEC

L'Europe va mal, on le dit régulièrement, les médias, les hommes et les femmes engagés dans la vie politique, surtout en cette période d'élections, les intellectuels...

 

 

...(voir le rapport d'Hubert Védrine évoqué dans un article précédent),  tous confirment que l'Union européenne  a été mal bâtie et surtout mal gérée. A Bruxelles personne n'ignore que l'Euro, les accords de Schengen, la politique d'immigration...sont rejetés par beaucoup d'européens.  

Quelles solutions : sortir de l'Europe et de l'Euro dit le FN, sans avoir pesé le chaos qui en résulterait ; aménager certaines règles de l'UE comme le demandait David Cameron avant le Brexit ;  mettre l'accent « sur la subsidiarité, ne s'occuper que de ce qui est important et laisser le reste aux Etats, moins réguler pour mieux réguler » (le Monde 6 janvier 2017), beau programme, mais qui pourra le mettre en œuvre, qui est le leader incontesté de l'Union européenne ? Quand on connaît un peu l'univers de la Commission, qui pourra changer l'esprit tatillon et perfectionniste de ses fonctionnaires, originaires de 27 pays, et nullement prêts à céder leur place et leur pouvoir ?

Actuellement comme le souligne l'article du Monde « L'UE est plongée dans un désarroi dont ses dirigeants sont conscients. Ils réagissent en se mettant en retrait ». Seul un exécutif fort pourrait rétablir la situation, on en est loin ! La France et l'Angleterre ont déjà eu l'occasion dans les années 1930 / 40  de prendre une position de repli, on sait ce qu'il en a coûté...l'histoire ne sert à rien.