socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

Les éditos des directeurs du Monde

Dans la vie de votre journal, le temps de l'élection présidentielle représente un moment très particulier. C'est une tradition du Monde, à la veille du premier comme du second tour, le Directeur du journal prend sa plume et signe l'édito. Depuis 1965 avec Sirius (le pseudo d'Hubert BEUVE-MERY), tous les directeurs successifs se sont pliés à l'exercice. C'est une page de notre histoire, moments forts de la vie politique française, des soubresauts, des chocs, des certitudes qui s'effondrent, des espoirs qui renaissent. C'est tout cela que nous vous offrons de revivre aujourd'hui grâce à ces archives maintenant accessibles.


ELECTION PRESIDENTIELLE 1965

Premier tour le 5 décembre 1965

Candidats : Charles de Gaulle / François Mitterand / Jean Lecanuet / Jean-Louis Tixier-Vignancour / Pierre Marcilhacy / Marcel Barbu

Le nouveau pari - I. L'Enjeu - Edito de Sirius 03/12/1965

Tout électeur par son vote manifeste un espoir dont il ne sait s'il sera comblé ou déçu, prend le risque d'un pari sur l'avenir par nature incertain. Qui donc aurait pu prévoir que Clémenceau, massacreur de ministères, serait un jour le sauveur de la patrie envahie....

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

Le nouveau pari - II. Espoir quand même - Edito de Sirius 04/12/1965

Dés lors que le régime d'assemblée avait administré la preuve définitive de sa nocivité ou de son impuissance, force était bien d'en venir à l'une ou l'autre des réformes de l'Etat souvent esquissées depuis une trentaine d'années. La Constitution adoptée par près de dix-huit millions de Français le 28 septembre 1958 devait répondre à cette nécessité...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

Second tour le 19 décembre 1965

Candidats : Charles de Gaulle / François Mitterand

Le nouveau pari - La Décision - Edito de Sirius 18/12/1965

Aux éliminatoires du premier tour, l'électeur était un peu resté sur sa faim. Procédures et candidats venaient tout juste d'être improvisés. Le tenant du titre avait à peine daigné descendre dans l'arène. Réparti en six parts égales, le temps de parole à la radiotélévision ne laissait pas grand place à des exposés nourris sur la nature et le fonctionnement des institutions...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 


ELECTION PRESIDENTIELLE 1969

Premier tour le 1er juin 1969

Candidats : Georges Pompidou / Alain Poher / Jacques Duclos / Gaston Deffere / Michel Rocard / Louis Ducatel / Alain Krivine

Le court et le long terme - Edito de Jacques Fauvet 28/05/1969

Quatre consultations en moins de quatre ans, neuf en comptant les seconds tours, c’est trop, beaucoup trop, et cela donne raison à ceux qui reprochent au régime d’avoir substitué le prurit électoral et constitutionnel à l’instabilité gouvernementale. Le suffrage universel est comme un sacrement qui donne sa légitimité au pouvoir démocratique. Mais un baptisé ne vit pas toute sa vie dans l’eau…

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

Second tour le 15 juin 1969

Candidats : Georges Pompidou / Alain Poher

Un pari- Edito de Jacques Fauvet 14/06/1969

Singulier régime électoral qui, au premier tour, permet à un inconnu d’abuser des ondes et qui élimine au second le parti le plus militant, le plus pesant ; singulière et décevante campagne au terme de laquelle il n’est pas sûr que l’électeur connaisse vraiment mieux les candidats et leur programme ; singulière méthode qui consiste à offrir découpé en tranches ce qui par définition devrait être global : une politique...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 


ELECTION PRESIDENTIELLE 1974

Premier tour le 5 mai 1974

Candidats : Valery Giscard d'Estaing / François Mitterand / Jacques Chaban-Delmas / Jean Royer / Arlette Laguiller / René Dumont / Jean-Marie Le Pen / Emile Muller / Alain Krivine / Bertrand Renouvin / Jean-Claude Sebag / Guy Héraud

Du choix et des risques - Edito de Jacques Fauvet 03/05/1974

Le choix, le double choix qui se présente au pays, n’est pas le fait de l’ambition des hommes, de la lutte des clans, de l’appétit de l’opposition ou du malheur des temps. Souvent masqué par les divisions qui atteignent tour à tour les familles politiques, éclipsé ou faussé par la présence puis l’ombre du général de Gaulle, c’est un choix qui s’inscrit dans les profondeurs historiques et sociologiques du pays...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

Second tour le 19 mai 1974

Candidats : Valery Giscard d'Estaing / François Mitterand

Si... - Edito de Jacques Fauvet 17/05/1974

Avec des si… Mais enfin ! Si seuls les hommes votaient le 19 mai, M. François Mitterrand serait aisément élu président de la République. Si seuls les électeurs et les électrices, oui les électrices, les moins âgées votaient, M. François Mitterrand serait élu président de la République. Et si les jeunes de dix-huit à vingt et un ans avaient pu voter eux aussi, comme dans les démocraties dignes de ce nom, le candidat de la gauche serait plus sûrement élu...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 


ELECTION PRESIDENTIELLE 1981

Premier tour le 26 avril 1981

Candidats : Valery Giscard d'Estaing / François Mitterand / Jacques Chirac / Georges Marchais / Brice Lalonde / Arlette Laguiller / Michel Crépeau / Michel Debré / Marie-France Garraud / Huguette Bouchardeau

L'embarras du choix - Edito de Jacques Fauvet 23/04/1981

C’est la première fois qu’un président français élu au suffrage universel sollicite le renouvellement de son mandat. C’est donc sur son bilan qu’il doit d’abord être jugé. La difficulté est qu’en sept ans il y a eu plusieurs politiques, plusieurs styles et, si l’on peut dire, plusieurs hommes. Il y a eu tantôt le gouvernement de l’action et de la réforme, tantôt le gouvernement de la parole, de l’apparence, parfois de l’illusion...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

Second tour le 10 mai 1981

Candidats : François Mitterand / Valery Giscard d'Estaing

Le choix - Edito de Jacques Fauvet 08/05/1981

Après sept ans d’un règne présidentiel singulièrement contrasté et contesté, après trois ans de querelles, tant au sein de la défunte majorité que de la gauche désunie, après deux mois d’une interminable campagne, le second tour de l’élection présidentielle se présente de manière apparemment identique à celui de 1974. Ce sont les mêmes hommes, les mêmes conceptions, les mêmes camps qui s’opposent...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 


ELECTION PRESIDENTIELLE 1988

Premier tour le 24 avril 1988

Candidats : François Mitterand / Jacques Chirac / Raymond Barre / Jean-Marie Le Pen / André Lajoinie / Antoine Waechter / Pierre Juquin / Arlette Laguiller / Pierre Boussel

Adieu le changement ? - Edito de André Fontaine 23/04/1988

Il est décidément grand temps qu’on vote. Les mouches sont tombées des fleurets dans le duel qui oppose pour la première fois, devant une France plus gênée qu’amusée, un président de la République à son premier ministre. Quoi qu’on en ait pu écrire ici même, il faut se féliciter que François Mitterrand ait tant attendu pour se lancer dans l’arène...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

Second tour le 8 mai 1988

Candidats : François Mitterand / Jacques Chirac

Une France à aimer - Edito de André Fontaine 07/05/1988

Commencée dans l’apathie, la campagne électorale s’achève dans la passion, une partie du pays retrouvant à cette occasion son goût, aussi ancestral que suicidaire, pour la guerre civile. La libération des otages du Liban, dans ce climat nauséabond, apporte un soulagement d’autant plus profond qu’on n’osait plus y croire, et que, Jean-Marie Le Pen mis à part, tout le monde y applaudit...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 


ELECTION PRESIDENTIELLE 1995

Premier tour le 23 avril 1995

Candidats : Jacques Chirac / Lionel Jospin / Edouard Balladur / Jean-Marie Le Pen / Robert Hue / Arlette laguiller / Phillipe de Villiers / Dominique Voynet / Jacques Cheminade

En manque d'espérance - Edito de Jean-Marie Colombani 22/04/1995

UN PRESIDENT s’en va. Pas n’importe lequel. Car se closent avec lui une époque, l’après-guerre, un temps politique, celui du règne le plus long depuis Napoléon III, ainsi qu’une aventure personnelle qui, n’ayant été ni une idéologie ni une philosophie sociale, laisse derrière elle des réalisations mais sans ouvrir de piste pour l’avenir. La page est donc blanche pour la gauche comme pour la droite...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

Second tour le 7 mai 1995

Candidats : Jacques Chirac / Lionel Jospin

Nos choix - Edito de Jean-Marie Colombani 06/05/1995

Au terme du plus long « règne » républicain de son histoire, la France va donc voter. Et changer d’époque. Avec François Mitterrand, une génération s’en va, qui avait été façonnée par le dernier conflit mondial et dont les repères culturels s’étaient construits dans la première moitié du siècle. On ne pouvait d’ailleurs rêver symbole plus fort de ce tournant historique : au lendemain même du vote sera célébré le cinquantième anniversaire de la victoire contre la barbarie nazie...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 


ELECTION PRESIDENTIELLE 2002

Premier tour le 21 avril 2002

Candidats : Jacques Chirac / Jean-Marie Le Pen / Lionel Jospin / François Bayrou / Arlette Laguiller / Jean-Pierre Chevènement / Noël Mamère / Olivier Besancenot / Jean Saint-Josse / Alain Madelin / Robert Hue / Bruno Mégret / Christiane Taubira / Corinne Lepage / Christine Boutin / Daniel Gluckstein

Voter Chirac - Edito de Jean-Marie Colombani 03/05/2002

LA FRANCE est, massivement, descendue dans la rue. Elle s’est ainsi rassurée au spectacle de sa jeunesse mobilisée, anticipant un vote que l’on souhaite aussi puissant que possible en faveur du candidat de la République. Chaque chose en son temps : après les manifestations d’un 1er Mai hors du commun, il reste à réussir le vote du 5 mai afin de se prémunir contre un nouveau coup de tabac électoral...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

Second tour le 5 mai 2002

Candidats : Jacques Chirac / Jean-Marie Le Pen

 


ELECTION PRESIDENTIELLE 2007

Premier tour le 22 avril 2007

Candidats : Nicolas Sarkozy / Ségolène Royal / François Bayrou / Jean-Marie Le Pen / Olivier Besancenot / Philippe de Villiers / Marie-George Buffet / Dominique Voynet / Arlette Laguiller / José Bové / Frédéric Nihous / Gerard Schivardi

Impératif démocratique - Edito de Jean-Marie Colombani 20/04/2007

Le 22 avril 2007 ne peut pas, ne doit pas ressembler au 21 avril 2002. Pour légitime que soit l’aspiration à la diversité, au « déverrouillage »  du système politique, que reflète la multiplicité des candidatures au premier tour de l’élection présidentielle, celle-ci doit s’effacer devant un impératif démocratique : éviter la désillusion et la colère qui naîtraient à nouveau d’un débat faussé, amputé...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

Second tour le 6 mai 2007

Candidats : Nicolas Sarkozy / Ségolène Royal

Deux France - Edito de Jean-Marie Colombani 04/05/2007

Il n’est un secret pour personne que Nicolas Sarkozy aborde le second tour de l’élection présidentielle en position de force.  Les sondages le donnent invariablement vainqueur, et le face-à-face télévisé tant attendu n’a pas été de nature à renverser, à lui seul, le cours de la campagne. La tentation peut être grande, dans ces conditions, de se projeter au-delà, de considérer que nous sommes déjà entrés dans l’ère Sarkozy.

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 


ELECTION PRESIDENTIELLE 2012

Premier tour le 22 avril 2012

Candidats : Nicolas Sarkozy / François Hollande / Marine Le Pen / Jean-Luc Mélenchon / François Bayrou / Eva Joly / Nicolas Dupont-Aignan / Philippe Poutou / Nathalie Arthaud / Jacques Cheminade

Résister au désenchantement démocratique - Edito de Erik Izraelewicz 21/04/2012

C’est une drôle de campagne qui s’achève. Elle fut ennuyeuse, vide, insignifiante, a-t-on entendu. Elle ne se serait animée qu’avec l’irruption de petites polémiques au contenu symbolique fort mais au fond dérisoire, de la viande halal au permis de conduire. Il y a bien eu la primaire socialiste, la perte du triple A, l’horreur de Toulouse, la surenchère entre candidats « antisystème », la constance du favori et l’inconstance du sortant, le combat des trois challengers pour la médaille de bronze, l’essoufflement des « petits », le match des meetings…

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

Second tour le 6 Mai  2012

Candidats : Nicolas Sarkozy / François Hollande

Vivre ensemble - Edito de Erik Izraelewicz 05/05/2012

Le vote, c'est maintenant. Les Français sont appelés à désigner, dimanche 6 mai, au suffrage universel et pour la neuvième fois depuis les débuts de la Ve République, celui qui sera amené à présider leur destinée pour les cinq prochaines années. Le premier tour, dimanche 22 avril, a révélé une France mobilisée, inquiète et divisée - un pays surtout terriblement marqué par la crise et mal à l'aise dans un monde en pleine transformation. Le second tour offre aux 44 millions d'électeurs français l'occasion de choisir entre deux personnalités et deux projets...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

New Deal - Edito de Erik Izraelewicz 08/05/2012

Il régnait, dimanche soir, place de la Bastille, à Paris, comme un air de 10 mai 1981. François Hollande, le nouvel élu, ne devait d'ailleurs pas manquer, depuis la scène parisienne, le parallèle, lui qui a souvent reconnu, tout au long de sa campagne, tout ce qu'il devait à François Mitterrand. Pour l'emporter, il s'est inspiré, dans la tactique comme dans l'expression, de son maître, son mimétisme le conduisant même à retrouver, au second tour et à quelques dixièmes de points près, le score de celui qu'il admirait - 51,7 % là où son prédécesseur avait fait 51,8 % !...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 


ELECTION PRESIDENTIELLE 2017

Premier tour le 23 avril 2017

Candidats : Nathalie Arthaud / François Asselineau / Jacques Cheminade / Nicolas Dupont-Aignan / François Fillon / Benoit Hamon / Jean Lassalle / Marine Le Pen / Emmanuel Macron / Jean-Luc Melenchon / Philippe Poutou

Les valeurs d'un vote - Edito de Jérôme Fenoglio 23-24/04/2017

Tout a déjà été reproché à la campagne présidentielle hors norme qui s'achève ce dimanche. Ses outrances, sa confusion, ses mensonges, ses absences et ses impasses - à commencer par celle sur un bilan du quinquennat qui prend fin et que personne n'aura défendu -, son démarrage douteux dans des primaires à la pertinence de plus en plus contestée et son dénouement hasardeux dans un scrutin où, fait inédit, quatre candidats sont en situation de se qualifier pour le second tour. Tout aura été critiqué au cours de ces mois, y compris la place, jugée insuffisante par certains, dévolue à la menace terroriste, qui vient de s'imposer brutalement au centre de l'attention.

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

Les risques d’une explosion - Edito de Jérôme Fenoglio 25/04/2017

Le bouleversement du paysage politique provoqué par le premier tour de la présidentielle, ce dimanche 23 avril, allie deux caractéristiques d'apparence contradictoire : à la fois prévisible et radical, attendu et néanmoins surprenant. Il était prévisible parce que les instituts de sondages, irréprochables tout au long de cette campagne, avaient annoncé la physionomie du second tour depuis plusieurs semaines. Dans le cas d'Emmanuel Macron, cette perspective est récente, elle a grandi à chacun des nombreux coups de théâtre de cette période, dont le candidat a su profiter avec talent. Pour ce qui est de Marine Le Pen, les choses se dessinent depuis plus longtemps. La vie politique française se structure depuis plus de deux ans autour de cette certitude que la présidente du FN occuperait l'une des deux places convoitées, et que tous les autres devraient se battre pour la seconde

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

Second tour le 7 Mai 2017

Candidats : Marine Le Pen / Emmanuel Macron

Le visage de l’extrême droite- Edito de Jérôme Fenoglio 05/05/2017

Dans trois jours, les Français éliront le prochain président de la République. Ils étaient en droit d'attendre des deux candidats en lice, mercredi 3 mai, un débat approfondi qui les éclaire, avant de faire leur choix, sur la personnalité, sur la solidité du projet et sur la capacité à tracer l'avenir de la cinquième puissance mondiale de chacun des candidats. Ils n'ont eu droit - et la responsabilité en incombe à la candidate du Front national - qu'à un face-à-face confus, accablant et indigne. Mais on veut croire qu'ils auront obtenu les réponses qu'ils attendaient. A ceux qui pouvaient l'avoir oublié, ce pugilat a rappelé crûment ce qu'est l'extrême droite française. A ceux qui font mine de ne plus savoir établir de hiérarchie entre les périls, ce spectacle navrant a désigné le plus grand de tous les dangers : l'irruption, au cœur de la démocratie française, de la brutalité et de la duplicité de la tradition politique, et familiale, qu'incarne Marine Le Pen.

Pour lire la suite, téléchargez le PDF