socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

«  

Mai

  »
D L M M J V S
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 

 

LISTE D'ATTENTE

DESISTEMENT
 

Le courriel de validation fait office de billet (preuve de votre inscription). L'entrée s'effectuera sur présentation de ce courriel. Les membres sont priés de bien vouloir signaler un éventuel désistement.

 

Mass b - Béatrice Massin - Théâtre national Chaillot

Mercredi 09 Mars 2016 - 20:30

1970 Mass b


Spécialiste de la danse baroque, Béatrice Massin est une musicienne de l’espace. C’est sur des extraits de la Messe en si mineur de Jean-Sébastien Bach, monument du répertoire choral, qu’elle a choisi de créer son nouveau spectacle, Mass b. Une version chorégraphique de l’art de la fugue qui puise son énergie dans un aller-retour entre l’individu et le groupe.

Après un parcours dans la danse contemporaine, c’est aux côtés de Francine Lancelot que Béatrice Massin découvre la danse baroque. Démarre alors un long processus d’appropriation d’un langage qu’elle n’aura de cesse de transformer et de confronter à l’écriture chorégraphique contemporaine. Depuis plus de vingt ans au sein de sa compagnie Fêtes galantes, elle exploite avec bonheur les multiples possibilités créatrices d’une danse placée sous le signe de la contrainte et de la métamorphose. En témoignent le très beau Que ma joie demeure, déjà sur la musique de Bach, Un air de Folies, Songes ou encore La Belle au bois dormant, tous présentés à Chaillot.

Mass b est inspirée par une réflexion très actuelle sur la déréliction de nos sociétés contemporaines. Les images de ruines et de crises qui inondent notre réalité façonnent le sentiment d’échec du contrat social. L’espace abandonné est toujours un espace sans corps, déserté de plis et de mouvements. Fédérer, réunir, partager ont été de tous temps des actes politiques forts, qui résonnent aujourd’hui avec une grande urgence.

À la mobilité et à l’énergie qui caractérisent la danse baroque répondent les renversements de motifs de la fugue, récurrents dans l’écriture musicale de Bach. La pièce bénéficie en outre de la complicité du chorégraphe Christian Rizzo et de la contribution de l’association Fragile qui signe la scénographie de ce chant tonique.

Conception et chorégraphie Béatrice Massin
Scénographie, lumières et costumes Association Fragile
 Avec 10 danseurs

Théâtre National de Chaillot

1 place du Trocadéro 75116 Paris
  Métro Trocadéro
  Bus Lignes 22-30-32-63-72-82
Statut de l'événement: 
Cet événement est terminé