socials Twitter SDL Facebook SDL Vimeo SDL

Chroniques 2009

"Signé Sarkozy" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 19/12/2009

Si Sarkozy n’existait pas, les médiateurs l’inventeraient. Le principal casse-tête de cette fonction consiste en effet à trouver un bon thème de chronique – ce qui explique pourquoi celle-ci ne peut être systématique. Il y a des semaines creuses où l’actualité mollit, où le courrier s’éparpille sans qu’aucun sujet n’émerge clairement...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

 

"La question Godard" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 04/12/2009

Q’ils nous reprochent souvent d’avoir peu ou mal traité un sujet, il est rare que les lecteurs s’interrogent sur l’opportunité même d’un article – et ce n’est pas bon signe. Le fait est que l’enquête « Godard et la question juive », publiée le 11 novembre, a suscité un vrai malaise, à plusieurs titres...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"So long" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 21/11/2009

Qui s’en souvient ? Le lancement, le 8 avril 2002, d’un supplément en v.o. offrant, chaque samedi, aux lecteurs du Monde une sélection d’articles du New York Times en langue anglaise, avait fait scandale. A Londres, le Daily Telegraph avait salué ironiquement cette initiative : « Le Monde, écrivait-il, n’est pas seulement un journal. C’est le salon de l’intellectualisme français. A cet égard, sa décision est aussi choquante que l’apparition d’un McDo sur les Champs-Elysées. » Et de conclure, avec malice : « La France capitule devant l’anglais. »...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"Photomontage" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 14/11/2009

Il existait un prix du lecteur le plus observateur, la palme reviendrait sans conteste à Emile Chaneac. Eleveur d’ovins à Meyrannes, dans le Gard, il bénéficie, il est vrai, d’un atout professionnel avoué : « Dans mon métier, on emploie l’expression “avoir l’œil” pour juger de l’état général d’un troupeau », écrit-il, avant d’expliquer sa méthode : « On fait en sorte d’avoir quelques brebis noires pour juger d’un seul coup d’œil si des bêtes ne se sont pas égarées. Si vous gardez 1 000 bêtes dont 30 noires, il vous suffit de compter ces dernières ; s’il en manque, c’est donc que vous en avez perdu bien plus. »...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"Louons Clearstream" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 31/10/2009

À procès exceptionnel, courrier atypique. Exceptionnel, le procès Clearstream l’était : opposant un ancien premier ministre à son rival, devenu président de la République, il impliquait en outre un curieux mélange de personnages de l’ombre, proches des services secrets, et de personnalités en vue de la politique et des affaires. Cinq prévenus, quarante parties civiles et quatre semaines de débats, cette « plongée dans les arrière-cuisines du pouvoir », tel qu’annoncé par Pascale Robert- Diard le 21 septembre, jour de la première audience, a tenu ses promesses. Et les lecteurs ont suivi.
Atypique, leur courrier l’est aussi. Une fois n’est pas coutume, nous parlons aujourd’hui d’éloges, et même de louanges, rarissimes dans le flot usuel des remarques...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"Le cas Mitterrand" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 17/10/2009

Il est des causes dangereuses à plaider. Défendre un homme désigné à la vindicte populaire expose inévitablement à en devenir, à son tour, la cible. Le journal, par la plume de son directeur, Eric Fottorino, a pourtant choisi, dans l'édition du 10 octobre, de dénoncer la véritable "chasse à l'homme" dont était victime Frédéric Mitterrand, contraint la veille, de justifier sa vie privée devant des millions de téléspectateurs pour répondre à une campagne féroce sur fond d'amalgame et de scandale...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"Pro-Polanski ?" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 10/10/2009

Faut-il soutenir Roman Polanski, rattrapé pas la justice après trente ans de cavale dorée et féconde ? Les lecteurs, sur le fond, sont très partagés. Entre l’indulgence et la condamnation sans appel, leurs courriers reflètent tout le spectre des positions, nourries de références et de notations personnelles.
« Je réclame la libération immédiate de Roman Polanski puisque la personne qui aurait pu être demandeuse ne veut pas que le dossier soit rouvert, et qu’il est ridicule de mettre en prison quelqu’un ayant tant apporté à l’humanité, trente ans après les faits, trente ans pendant lesquels il s’est tenu à carreau, mieux, a fondé une famille et vécu en concordance avec les lois », écrit Pap Sarr (Paris)...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"Tendance grippe" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 3/10/2009

Ébauchée par une journaliste indemne, cette chronique a été achevée par une ex-malade de la grippe A. Ce détail n’aurait aucun intérêt s’il ne modifiait notablement le point de vue. Le grippé qui se morfond ne considère plus que les médias ou les autorités « en font trop », au contraire. Reclus, perclus, il se pose une foule de questions – comment éviter les complications fatales, se soigner, s’isoler, protéger ses proches... –, et juge immanquablement que, somme toute, l’épidémie est plutôt sous-estimée...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"La guerre de l'anglais" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 19/09/2009

Il y a des sujets avec lesquels on ne plaisante pas. Le piteux niveau des élèves français dans la langue de Shakespeare, non seulement ne fait pas sourire, mais déclenche, sitôt évoqué, de furieuses polémiques. Dans Le Monde du 26 août, un billet présentant les piètres résultats (69e rang mondial) de nos candidats aux tests internationaux n’a pas manqué à la règle.
Un titre un rien provocateur (« Les étudiants français toujours aussi nuls en anglais »), suivi d’un commentaire malicieux (« Y aurait-il dans l’ADN gaulois un gène qui empêcherait de parler l’anglais ? »), et le débat était lancé...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"Agacements" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 5/09/2009

Des lecteurs racistes, xénophobes ou haineux, nous en avons, même si nous ne publions pas leurs courriers – ils écrivent d’ailleurs peu, hors des lettres anonymes. Ce ne sont pas de ceux-là qu’il s’agit ici. Mais de lecteurs ordinaires, aimables, ouverts, modérés, qui signent de leur nom et de leur adresse postale. Ceux-ci nous envoient, depuis quelque temps, des messages agacés et «politiquement incorrects », souvent assortis de témoignages et de justifications, comme s’ils étaient vaguement embarrassés des opinions qu’ils expriment.La lettre d’Henri Saviot (Lagos, Pyrénées-Atlantiques), « de plus en plus atterré par la pusillanimité des journalistes » du Monde, est représentative...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"Correction" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 27/06/2009

Que font donc les correcteurs ? Cette question rituelle, posée presque tous les jours dans le courrier, est déclinée sur tous les tons, tantôt plaintif, tantôt nostalgique, et le plus souvent irrité. Certains, tel Jean-Jacques Brunet (Chatou, Yvelines), poussent le zèle (ou l’exaspération) jusqu’à annoter un numéro entier, au stylo rouge... Dans celui du 15 novembre 2008, notre correcteur bénévole a, par exemple, relevé 14 « énormités », fautes d’orthographe ou de syntaxe. « Et sans doute n’ai-je pas tout vu, ajoute-t-il. (...) Dans un grand journal de “référence”, ne pourrait-on exiger de chacun le respect de la langue, de son orthographe et de son sens ? » Certes...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"Sondages et tabou" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 13/06/2009

Dédiée aux lecteurs, cette chronique calque d’ordinaire ses sujets sur leurs réactions. Mais, parfois, l’absence de réaction est, en soi, une information. Ainsi de la polémique lancée par François Bayrou après la publication, le 4 juin, d’un sondage TNS Sofres/Logica pour Le Monde (associé à France Télévisions et France Inter) qui le donnait devancé par les Verts pour les élections européennes.
La dispute qui a émoustillé le microcosme a fait long feu auprès du public ; en témoigne le faible nombre des courriers reçus. Michel Roussel (Paris), l’un des rares à avoir réagi, explique pourquoi : « Il est vraisemblable que celui qui est déçu par les résultats ne les contesterait pas s’ils lui étaient plus favorables. »...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"Pub décalée ?" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 6/06/2009

L’éthique est un domaine où Le Monde, comme la femme de César, ne doit pas être soupçonné. C’est la rançon du prestige, la contrepartie exigée par les lecteurs – et très souvent exprimée dans leurs courriers –, de la confiance et du respect. Ce qu’on pardonne aux autres, on ne le tolère pas de lui. Une publicité douteuse pour un loueur de voitures vient d’en faire la démonstration.
« J’ai trouvé cette pub nulle et misogyne. Je n’ai pas réagi pour la censurer mais pour exprimer ma colère du fait qu’elle apparaisse dans Le Monde. Chez certains de vos concurrents, cela ne m’aurait pas surpris, mais chez vous, cela m’a agacé », écrit Nathan Israël (Vitry-sur-Seine, Val- de-Marne)...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"Préjugé gay" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 30/05/2009

Il suffit parfois d’un mot maladroit pour gâcher le meilleur article. Et faire d’une juste cause une cause de préjudice. Le 17 mai, Journée mondiale contre l’homophobie, Le Monde (daté des 17-18 mai)
salue d’une manchette la « Mobilisation mondiale contre la pénalisation de l’homosexualité ». Suivent un long article en page Planète, un éditorial intitulé « Combat gay », et deux tribunes dans les pages Débats – un appel en faveur des transsexuels et une opinion de l’écrivain féministe Nancy Huston (lire les courriers ci-dessous). L’ensemble soutient totalement la cause des homosexuel(le)s. N’était un petit vocable glissé (et hélas ! répété) dans l’éditorial : « choix »...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"Les morts s'impatientent" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 23/05/2009

La nécrologie est au journalisme ce que l’emmanchure est à la couture. Un exercice ingrat mais prisé et fort délicat, car il ne pardonne pas la moindre erreur. Qui « enterrer » ? Avec quelle ampleur ? Sur quel ton ? Comment éviter le dithyrambe sans tomber dans le réquisitoire, d’autant plus mal vécu qu’il est posthume ? Le moindre faux pas, ici, devient faute de goût. L’imprécision, l’omission, sont ressenties par l’entourage familial, professionnel et amical comme un outrage. L’étourderie prend des proportions de gaffe impardonnable...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"Haro sur le critique" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 25/04/2009

Longtemps, les critiques de cinéma n’ont guère fait de vagues. De-ci de-là tombaient une remarque de
détail, une divergence de vue, voire une querelle de chapelles ; sans suite. C’est de moins en moins vrai.
Le1er avril,il a suffi d’un paragraphe évoquant imprudemment les « sujets sensibles » traités (ou plutôt non traités) dans le film d’Andrzej Wajda, Katyn, pour déclencher un flot de courriers furieux et une vraie polémique historique. Cette polémique a été, heureusement, close par la publication, le 15 avril, d’une réponse circonstanciée d’Adam Michnik, ancien cofondateur de Solidarnosc. Nous n’y reviendrons donc pas...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"Vatican (2)" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 4/04/2009

La médiation vise à entretenir le dialogue entre ceux qui font le journal et ceux qui le lisent – pour autant qu’ils le lisent vraiment. Notre dernière chronique, narrant la campagne lancée contre Le Monde, après un dessin jugé « blasphématoire », par les lobbies catholiques nord-américains, était à ce titre atypique. « Vous ne citez pratiquement que des messages d’origine étrangère. Vos lecteurs de France ne se sont-ils pas manifestés ? », demande André Mirguet (Lyon). Oui, des lecteurs français ont écrit, et même abondamment, à propos des posi- tions du pape sur le sida et sur plusieurs sujets sensibles (main tendue aux intégristes, excommunication au Brésil des médecins d’une fillette violée). A ces « vrais » lecteurs, nous devions donc une seconde chronique, plus traditionnelle...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"Sacrilège !" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 28/03/2009

Les catholiques ne lancent pas de fatwa, c’est un fait. Mais, en matière d’anathème, ils n’ont de leçons à recevoir de personne. Les agneaux de Dieu peuvent mordre. Preuve en a été faite après la publication, le 19 mars, d’un dessin de Plantu interprétant à sa manière le miracle de la multiplication des pains : à la proue d’un bateau, un Christ amène et barbu, tendance baba cool, distribue des préservatifs à une mer d’Africains, au grand dam de Benoît XVI et d’un évêque négationniste...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"M, la malchance" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 21/03/2009

Comment tomber plus mal ? On peut parler de malchance, les lecteurs préfèrent dire anachronisme et ne s’en privent pas. « Le nouveau supplément “M” est fantastiquement anachronique : format réservé à ceux qui lisent la presse à l’arrière de leur Jaguar, non dans les transports en commun, et publicités conçues à l’époque de l’argent facile », juge M. Bizer (Meudon, Hauts-de-Seine).
« Voir publier sous votre nom un tel étalage de fric et de gaspillage me fait honte. Ce “style” a amené la crise. Il est totalement démodé », ajoute Michel Van der Yeught (Toulon)...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"Maquette-choc" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 14/03/2009

Le lecteur, c’est connu, déteste qu’on bouscule ses habitudes et proteste contre tout changement. Il serait facile mais vain de s’en tenir à cette banalité pour expliquer la vague de réactions qui a suivi la nouvelle maquette du journal lancée le 26 janvier. Car les mues ne provoquent pas toutes le même émoi.
La création des pages Planète, en septembre 2008, très bien accueillie, n’a, par exemple, suscité que quelques réponses – la médiatrice recevant en priorité des plaintes, s’applique ici l’adage : pas de nouvelle = bonne nouvelle...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"Kerviel, star du net" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 28/02/2009

Il arrive que des journalistes fassent des boulettes, qu’ils se laissent emporter par leurs opinions, qu’ils pèchent par négligence, complaisance, ou passivité – plus rarement par excès de zèle. Rien de tel dans l’enquête de Gérard Davet sur Jérôme Kerviel, publiée le 15 février sur une double page sous le titre « Mauvais joueur ». Elle a pourtant suscité des réactions exceptionnellement virulentes...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"K. selon Le Monde" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 21/02/2009

Le Monde a-t-il fait preuve d’une indulgence coupable vis-à-vis de Bernard Kouchner mis en cause dans le livre de Pierre Péan Le Monde selon K. ? En dénonçant l’« ombre idéologique » qui pèse sur ce livre, a-t-il déplacé le débat et transformé l’« affaire Kouchner » en « affaire Péan », contribuant ainsi à l’étouffer ? Les soupçons exprimés par les lecteurs, après la publication, le 6 février, de trois articles et d’un éditorial sur ce sujet, sont lourds. Ils découlent de l’émoi provoqué par la chute d’une idole...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"Qui êtes-vous ?" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 31/01/2009

Pour le journaliste, le lecteur est un être abstrait, une entité, un concept. D’ailleurs on emploie rarement le mot au singulier. On dit « les lecteurs ». « Que pensent... Que disent les lecteurs ? ». Il convient de « leur être attentif », de les « écouter », d’être « au plus près » d’eux. En réalité, hormis les médiateurs dont c’est le travail, la plupart des rédacteurs n’ont jamais de contacts avec leur public, et ne s’en préoccupent qu’en cas de litige.
Le lecteur a pourtant été la grande vedette des Etats généraux de la presse, réunis, d’octobre 2008 à janvier. On avait rarement autant débattu de la « crise de confiance entre la presse et le public » et des moyens d’y remédier...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"Sottisier" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 19/01/2009

Le rire est le propre de l’homme, enseignait Rabelais, qui on l’a oublié était l’un des meilleurs médecins de son époque et prônait l’ironie comme une cure. En ces temps de drames, prenons donc une dose d’humour et plaisantons de nos travers, en espérant mieux en guérir. Cela à peine écrit se pose un douloureux problème : par où commencer ? Tant de gaffes ou de perles, repérées au fil de l’année par nos lecteurs ! Tant d’injures faites à l’histoire, à la géographie, à la zoologie ou aux mathématiques sans parler de la grammaire ! Toutes ont été notifiées aux auteurs, rectifiées, puis soigneusement mises de côté en prévision de ce moment. Le résultat forme un bon petit tas...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF

 

"Gaza, sujet maudit" chronique de la médiatrice Véronique Maurus 12/01/2009

Il est des chroniques désespérées, comme des cas. Quoi qu'il écrive, l'auteur est certain de se faire incendier. Il n'y peut rien. Comment passer sous silence les centaines courriels contradictoires, mais tous virulents, qui innondent notre boîte depuis le début de l'attaque israelienne de Gaza, le 27 décembre 2008 ? Mais comment les citer sans déclencher illico une nouvelle vague de protestations tout aussi véhémentes ? La violence des messages reçus laisse à vrai dire peu d'espoir : le sujet est maudit...

Pour lire la suite, téléchargez le PDF